Depuis une bonne quinzaine de jours maintenant, la saison cyclonique est "ouverte".

Pas celle conventionnellement définie (depuis plus de 50 ans) par les textes officiels, qui court du 1er juillet au 30 juin de l’année suivante, mais celle plus réelle du “terrain”. Tous les ans, 9 perturbations sur 10 se forment et sont baptisées entre le 15 novembre et le 30 avril, délai correspondant à l’été sous les tropiques. ANJA a ouvert le bal à la mi-novembre, avec des rafales de vent à 220 km/h en pleine mer... Faute de conditions favorables (notamment une eau dont la température est supérieure à 26.5°) Anja n’aura vécu que cinq jours (la durée de vie moyenne est de 10 jours), tandis que certains phénomènes peuvent tenir pendant une vingtaine de jours

L’année passée, les services de Météo-France ont été mis en alerte dès le mois d’octobre (le 20 précisément) avec ASMA classée tempête tropicale modérée, alors qu’Anja est montée au stade supérieur (forte tempête tropicale). “Chaque année, en moyenne, 9 perturbations tropicales sont baptisées dans notre région. Certaines atteignent le stade de tempête, d’autres celui de cyclone. Si on y ajoute, les systèmes faibles, telles les dépressions, la moyenne passe à 11 perturbations annuelles.”


La liste 2009-2010


Après “Anja” et “Bongani” voici les noms qui pourraient faire l’événement dans les semaines et mois à venir. La liste retenue pour la saison 2009-2010 est établie conjointement par la France, Madagascar, Maurice, les Seychelles, l’Afrique du Sud, le Mozambique, le Swaziland, le Bostwana, le Lesotho, les Comores, la Tanzanie, le Malawi :


(Anja) - (Bongani) - (Cleo) - David - Edzani - Fami - Gelane - Hubert - Imani - Joël - Kanja - Lunda - Mohono - Nigel - Olympe - Pamela - Quentin - Rahim - Savana - Themba - Uyapo - Viviane - Walter - Xanguy - Yemurai - Zanele.

 

(Source Clicanoo)

 

 

 

 


 

 

 


 

 


Pont de la Rivière Saint-Etienne (Gamède - 2007)

 

 

 

A ce jour, comme Anja, qui en l'espace de 24 heures, mi-novembre était passé de simple pertubation à cyclone tropical, CLEO a rapidement gagné en intensité. De simple perturbation tropicale dimanche matin, il est devenu hier cyclone tropical intense, le deuxième de la saison. Ayant perdu de sa force, il a été rétrogradé en simple cyclone tropical à 2115 km à l'est-nord-est de la Réunion. Il se déplace vers l'ouest-sud-ouest à 14 km/h.

 

Pas de cyclone en vue pour l'instant ici, mais de grosses chaleurs et des températures pas vues depuis de nombreuses années, à la même époque.....



 

 

(A Mada.)

 

 

 

A bientôt......

 



Retour à l'accueil