La grande messe du tennis a commencé.....Roland Garros......

Personnellement, je ne suis pas fan.......Mais cela me donne l'occasion d'un p'tit article sur Mr Roland Garros, que certains croient qu'il était un célèbre tennisman et qu'en fait, pas du tout, du tout......


Saint-Denis - Ile de la Réunion...Le 6 octobre 1888, un petit garçon naît au n° 17, rue de l'Arsenal (aujourd'hui rue Roland Garros) dans une famille bourgeoise. Son père est avocat. 4 ans après sa naissance, la famille Garros part en Indochine française. Sa mère s'occupe personnellement de son éducation. En avril 1900, il est inscrit au collège Stanislas à Paris et part seul en métropole. Atteint d'une maladie pulmonaire, il doit partir à Cannes où ses parents le rejoignent. La famille s'installe à Nice où Roland est scolarisé. C'est là qu'il s'adonne au sport pour surmonter sa faiblesse physique : football, cyclisme (il sera champion de France en 1906), course, saut. C'est en Angleterre qu'il découvre le tennis. Il ne néglige pas pour autant les activités intellectuelles : il apprend l'anglais, l'italien, la musique et la mécanique. Il revient à Paris au lycée Jeanson de Sailly où il effectue son année de philo. et obtient son baccalauréat. Il est également champion cycliste inter scolaire de vitesse sur piste.

Il était déjà à cette époque fasciné par les évolutions impressionnantes de l'aéronautique du début du 20ème siècle. C'est dans les expositions parisiennes qu'il découvre les premiers dirigeables, les premiers aérostats......

Il a 21 ans quand il fait l'acquisition pour une somme modique, d'un minuscule appareil monoplace de 56 kg, équipé d'un moteur de 36 cv., un modèle "Demoiselle". L'engin, livré en avril 1910 ne fait pas long feu : léger, fragile, il est aussitôt réduit en morceaux par le néophyte.....C'est au contact d'Edmond Ardemars, aviateur plus chevronné, que Roland Garros commencera à "faire ses classes"....


En 1910, il passe son brevet de pilote et se fait connaître en participant à de nombreux meetings aériens.  Il devient une figure légendaire de l'aviation, réputé pour ses qualités de technicien et de pilote. Il bat plusieurs fois le record du monde d'altitude.

En 1913, il est le premier à effectuer la traversée de la Méditerranée entre la France et l'Algérie. Il la réalise en 7 heures.

Dès le début de la guerre, en 1914, ses premiers exploits de guerre lui valent une citation de Foch. Mais son avion est abattu par les Allemands et il passera 3 ans en prison, à Magdebourg. Après une évasion rocambolesque (déguisé en officier allemand), il rejoint sa base aérienne et reprend des cours de pilotage. Il est décoré de la Légion d'honneur en 1917.

Le 5 octobre 1918, lors d'une mission à Vouziers, dans le nord des Ardennes, Roland Garros n'est jamais rentré à la base......Les allemands le découvriront dans l'épave de son avion et lui rendent les derniers honneurs. Personne chez les aviateurs aux croix noires n'a jamais revendiqué cette victoire......

Roland Garros a disparu quelques semaines avant l'armistice du 11 novembre 1918, qui mettait fin au premier conflit mondial.

Il est resté l'une des figures les plus nobles de l'aviation française.


Il est vrai que son histoire réunionnaise est plutôt courte mais dans l'île, beaucoup de rues portent son nom, ainsi que l'aéroport de Saint-Denis.

C'est 10 ans après sa mort, que son ami et ancien camarade d'H.E.C., Emile Lesieur, devenu président du Stade Français, décidera de donner son nom à un stade de tennis nouvellement construit, près de la Porte d'Auteuil, à Paris.

Ce qui laisse croire à beaucoup que Roland Garros était un tennisman.....






Statue de Roland Garros, tout près de chez moi, sur le front de mer......





Cette statue est l'oeuvre du sculpteur Etienne Forestier. La Réunion l'offre à l'enfant du pays en 1925. D'abord inaugurée à Paris, sur les Champs-Elysées,
elle a été installée à Saint-Denis, sur le front de mer le 24 avril 1926.





Juste à côté, une jolie brasserie réputée ici. Rendez-vous d'affaires, rendez-vous chics, c'est l'endroit où l'on se "montre" à Saint-Denis.......


Retour à l'accueil