Yves Perrin est un "ancien" de la Marine Marchande.

A Mens, dans l'Isère, il est responsable des 50 hectares du centre Terre vivante.*

Ce lieu préservé, au pied du Vercors reçoit chaque année 25000 visiteurs. Ici, tout est "bio". Mais dit-il "on ne fait pas du "bio" en trois semaines. Il faut des années pour trouver le bon équilibre entre le végétal, le sol, les haies.....".

Dans cet espace, les visiteurs peuvent découvrir toutes les astuces : engrais verts, recyclage des déchets, galinette (bêche écolo.), abris à auxiliaires.....

Claude Fournier, elle, est responsable de Terre vivante, une Scop (Société Coopérative de production). 5 salariés à sa création au début des années 1980, 57 aujourd'hui.......

"Né dans la foulée des mouvements contestataires de Mai 68, notre projet est de pénétrer tout doucement l'économie".

Le catalogue d'édition compte plus de 70 titres (avec notamment les livres de Denis Pépin / article précédent) et un trimestriel "les 4 Saisons du jardin bio" vendu en kiosques. Sa diffusion est passé en quelques mois de 45 000 à 70 000 exemplaires.

Le centre a passé un accord avec l'enseigne de jardinerie Botanic, engagée dans le développement durable, pour former ses vendeurs.

Un "observatoire des saisons" **  a été lancé. Aux lecteurs des parutions de Terre vivante, il a été demandé de noter tout ce qui peut, dans leur jardin, avoir un rapport avec le changement climatique : recul de la neige, arrivée des hirondelles, premières floraisons, etc....Le CNRS et Phénoclim, un centre de recherches sur les écosystèmes d'altitude se sont associés à cet essai.


Le centre de Terre vivante, domaine de Raud, 38170 Mens est ouvert tous les jours du 27 avril au 19 octobre, de 10 heures à 18 heures.
Renseignements : www.terrevivante.org


** Fiche d'observation à remplir sur : www.ods-saisons.fr


Je trouve ce site intéressant. Je ne suis pas en Métropole, je n'ai pas de jardin mais j'aurais aimé participer à l'expérience.....







Source La Vie 
Retour à l'accueil