Giacomo Puccini naît en 1858 à Lucca, en Italie, dans une famille de musiciens ayant exercé la fonction de maître de chapelle du 18ème au 19ème siècle.
Suivant la tradition familiale, il étudie la musique à l'Institut Musical, fait ses débuts à la tribune de Duomo San Martino de Lucca à 10 ans, comme soprano et obtient un prix d'organiste à 16 ans.

Il se prépare alors, comme l'avait fait son père à reprendre la charge familiale et compose des oeuvres religieuses : des hymnes, un motet*, un credo.

A 17 ans, il assiste à une représentation d'Aïda à Pise (1876) qui enflamme son imagination. Il veut alors suivre la voie ouverte par Verdi et se met à composer, pour son examen final, une messe à 4 voix et orchestre (c'est le titre original de la Messa di Gloria). C'est sa première oeuvre de grande envergure, dans laquelle le jeune compositeur déploie tout son talent en ouvrant des perspectives modernes et originales.

Elle est donnée en première audition à Lucca en 1880 et la presse locale se fait l'écho du talent reconnu du jeune Puccini. 

Puccini c'est une renommée mondiale avec  Manon Lescault (1893), La Bohème (Turin 1896 et Paris 1900), La Tosca, Madame Butterfly, Turandot....

Il meurt à Bruxelles en 1924.


* motet : composition à une ou plusieurs voix, avec ou sans accompagnement, le plus souvent religieuse.


 

 

Retour à l'accueil