La Vierge Noire de la Rivière-des-Pluies, à Sainte-Marie (à quelques kms de Saint-Denis) est fêtée le 1er mai. Cette célébration perpétue une légende ayant certainement une origine réelle. C'est celle de Mario, un esclave en fuite, qui grâce à ses prières à la Vierge Marie, échappa à ses poursuivants. Après avoir remonté la rivière des pluies, gagné la rive, le jeune esclave se réfugia dans une anfractuosité de la falaise bordant la rivière. Il invoqua alors la Vierge et trouvant un morceau de bois, il commença à en sculpter grossièrement la forme.
Ses poursuivants gagnaient du terrain. Alors qu'ils se rapprochaient dangereusement du refuge de Mario, un énorme buisson de bougainvilliers qui dominait l'entrée de la cavité se déploya, cachant le jeune homme et son refuge à ses poursuivants. Le parfum des fleurs égara les chiens.
Aujourd'hui, la statue de la Vierge Noire se trouve derrière l'église de la Rivière-des-Pluies à Sainte-Marie. Elle fut installée au cours d'une grande cérémonie religieuse, le 1er juin 1855, dans une niche que la famille Desbassyns avait fait creuser dans le flanc rocailleux qui domine le terrain de l'église. La statue d'origine commandée par la famille a été remplacée par une autre, commandée à Marseille, toujours par cette même famille. C'est l'actuelle Vierge Noire qui fut installée l'année suivante.
La couleur noire de cette statue a donné lieu à de nombreuses supputations. Elle sert sans doute, dans l'inconscient populaire, de fondement au culte particulier dont elle fait l'objet : noir opposé à blanc sur le plan ethnique, mais aussi valeur magique du noir.
D'après le Père Wurzel, curé de la Rivière-des-Pluies de 1939 à 1976, ce n'est qu'à partir de 1950 que les pélerins sont venus en foule vénérer la Vierge Noire.
Ce site, haut-lieu de pélerinage réunionnais est l'un des seuls lieux où se mêlent toutes les  croyances. Sont présents ici les membres des églises catholiques, tamoules, chinoises, les Malbars de la Réunion et de Maurice, des Musulmans.....
Des milliers d'ex-voto témoignent de la foi associée à ce lieu.







Photos site Mi-aime-a-ou

 

Retour à l'accueil