Oskar SCHINDLER est né le 28 avril 1908....

Cet industriel allemand a créé une fabrique d'outils en émail à l'extérieur du ghetto de Cracovie, ce qui a permis de sauver de la déportation les ouvriers juifs qui y travaillaient.

A la suite de l'invasion de la Pologne par les nazis, Oskar Schindler, catholique, d'abord membre du parti nazi, s'installa à Cracovie et dirigea deux usines d'ustensiles de cuisine en émail qui avaient appartenu à des Juifs.

Il créa ensuite sa propre usine à Zablocie, dans la banlieue de Cracovie. Cette usine a constitué un véritable havre de paix pour les ouvriers juifs (900 environ). Là, ils étaient protégés des sévices subis dans le camp de Plaszow, situé tout près. Schindler protégeait
ses ouvriers en falsifiant les registres de son entreprise. Il jouait sur l'âge des ouvriers, sur leurs professions et indiquait des métiers nécessaires à l'effort de guerre.

En octobre 1944, il fut autorisé à déplacer son ancienne fabrique d'objets émaillés à Bruennlitz, en Tchécoslovaquie, cette fois en tant qu'usine d'armement et à prendre avec lui des ouvriers juifs de Zablocie. Il réussit à transférer ainsi environ 800 hommes juifs du camp de Gross-Rosen et 300 femmes juives du camp d'Auschwitz, leur sauvant la vie.

En 1962, Yad Vashem, l’institution nationale israélienne de commémoration décerne à Oskar Schindler le titre de "Juste des Nations" en reconnaissance de sa contribution humanitaire. Il avait risqué sa carrière, sa vie, s'était ruiné.
En 1993, le Conseil du Musée-Mémorial de l'Holocauste à Washington lui attribua à titre posthume la médaille du Souvenir du Musée. Cette décoration, très rare, honorel es récipiendaires qui en sont dignes pour leurs actes exceptionnels durant la Shoah. Emilie Schindler reçut la médaille au nom de son mari lors d'une cérémonie qui s'est tenue dans le hall d'entrée du Musée.

Oskar Schindler est mort en Allemagne en octobre 1974. Il est enterré en Israël, au cimetière chrétien du Mont Sion, à Jérusalem.




LE FILM - LA LISTE DE SCHINDLER (1993)


Adaptée du roman de Thomas Keneally, La Liste de Schindler raconte l’histoire vraie d’Oskar Schindler. Le propos du film n'est pas de minimiser les travers de cet homme, ni de montrer la grandeur de cet invraisemblable héros, mais de montrer
le triomphe de l’esprit humain sur ce désastre pour l’humanité. (commeaucinéma.com)

Ce film a reçu 7 oscars : du meilleur scénario, de la meilleure photographie, de la meilleure musique originale, du meilleur montage, du meilleur décor, du meilleur réalisateur (Steven Spielberg) et du meilleur film.



Retour à l'accueil