Le Barachois
est le quartier le plus septentrional de Saint-Denis. C'est aussi le quartier historique à partir duquel la ville s'est développée.

Délimitée à l'ouest par des falaises  surplombant l'actuelle route du Littoral,  la baie sur laquelle donne le Barachois servait  autrefois de rade aux navires marchands. Le site est aujourd'hui le siège de plusieurs entreprises et administrations, parmi lesquelles la Préfecture de la Réunion.

Il est centré autour d'un square où trône une statue de Bertrand-Mahé de la Bourdonnais. Le square a été baptisé square Mahé de La Bourdonnais en son honneur. A l’approche des fêtes de fin d’année, l’endroit accueille un village de Noël.

Le Barachois est surtout connu pour un équipement que l'on trouve un petit peu plus loin, sur la côte elle-même : sa batterie de canons pointant vers le large depuis la Pointe des Jardins, à partir de laquelle sont mesurées les distances kilométriques séparant l'île du reste du monde. On y trouve également une statue de Roland-Garros appuyé sur une hélice, en hommage à l’aviateur et inventeur réunionnais. Le lieu est apprécié par les touristes et par les nouveaux mariés, qui viennent s’y faire photographier au coucher du soleil.

Plus à l'est, le Barachois accueille aussi un boulodrome et une piscine en béton, datant de 1959. Dessinée par Guy Lejeune, son architecture moderne symbolisait alors le dynamisme du nouveau département. Cette piscine, désaffectée,  est vouée à la démolition pour laisser place à un parc aquatique.

Le terme « barachois » est utilisé dans certaines parties du monde francophone pour décrire un lagon côtier séparé de l’océan par un banc de sable, l'eau salée pouvant entrer dans ce lagon à marée haute.
 

Retour à l'accueil